Définition et Objectifs

Le schéma directeur d'aménagement urbain est un document d'urbanisme qui planifie, pour une durée ne pouvant excéder 25 ans, l'organisation générale du développement urbain du territoire auquel il s'applique.

Il coordonne les actions d’aménagement entreprises par tous les intervenants, notamment par l’Etat, les collectivités locales, les établissements publics et les organismes bénéficiant du concours ou de la participation financière de ces personnes morales de droit public.

Il a pour objectifs :

1- La détermination des choix et des options d'aménagement qui doivent régir le développement harmonieux économique et social du territoire concerné ;

2 – La détermination des zones nouvelles d'urbanisation et les dates à compter desquelles elles pourront être ouvertes à l'urbanisation en préservant notamment les terres agricoles et les zones forestières dont les limites sont fixées par voie réglementaire ;

3 - La fixation de la destination générale des sols en déterminant la localisation.

4 - La détermination des secteurs à restructurer et/ou à rénover ;

5 - La définition des principes d'assainissement et les principaux points de rejet des eaux usées et les endroits devant servir de dépôts aux ordures ménagères ;

Le SDAU comprend :

    Des documents graphiques constitués notamment par des cartes d'utilisation des sols dont celles définissant les zones agricoles et forestières et éventuellement un plan de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine historique ;
    Un rapport justifiant et explicitant le parti d'aménagement tel qu'il est figuré sur les cartes d'utilisation des sols, déterminant les mesures à mettre en œuvre pour la réalisation des objectifs arrêtés par ledit parti et indiquant les phases d'exécution des dispositions prévues, notamment celles auxquelles les zones concernées seront dotées de plans de zonage, plans d'aménagement et plans de développement.

SDAU dans la Province de Khémisset

La Province de Khémiset est dotée d’un SDAU de Khémisset- Tiflet, qui a élaboré une stratégie pour ces deux villes  en leur donnant le rôle de :

    Binôme moteur du développement provincial, avec la préservation de l’identité et de l’esprit de chaque ville : Il s’agit de renforcer le rôle administratif et d’attraction des deux villes et d’encourager les activités économiques basées sur l’exploitation positive des valeurs écologiques, naturelles, historiques et traditionnelles de la province.
    Villes équilibrées du point de vue de l’espace et du cadre architectural : il s’agit, en général, de résoudre les déséquilibres de la structure urbaine actuelle et d’établir la base pour un développement futur qui s’adaptera aux possibilités réelles des habitants et qui permettra de poursuivre les règles d’adaptation avec l’environnement.